Gérer la maladie

Nos préconisations

Les interdits, précautions et autres conseils ont été revus à la lumière des données récentes des publications, alors que faut-il retenir?
 

  • Les voyages : penser à mettre la compression et à emporter un anti-moustique, un désinfectant, des antibiotiques et tout le matériel nécessaire pour un bandage
  • Les prises de sang et de la Tension Artérielle sur le membre atteint
  • La chirurgie sur un membre atteint lorsqu’elle est nécessaire (canal carpien, prothèse articulaire, biopsie…)
  • La pratique d’activité physique même lorsqu’elle mobilise le membre atteint par le lymphœdème (ex : Appui sur le bras atteint lors d’un cours de gym, mouvement de crawl...)
  • Le port de charges du côté du lymphœdème, si elles sont raisonnables et progressives

  • Désinfection et surveillance des plaies afin de prévenir les érysipèles ;
  • Hygiène et soins de peau : bien sécher la peau sans oublier les plis et les espaces interdigitaux et l’hydrater
  • Traitement de toutes les infections même à distance (dentaires, urinaires, ORL…)
  • Prévention et traitement des mycoses interdigitales, unguéales et des plis
  • Prévention des piqûres d’insectes, griffures d’animaux et de plantes (jardiner en portant des gants), des coups de soleil, brûlures...
  • Traitement de tout érysipèle afin d’éviter l’aggravation du lymphœdème, savoir le dépister et mettre en route le traitement

  • Pratiquer une activité physique ou sportive, même intensive, à condition qu’elle soit progressive et encadrée et qu’elle ne suscite pas de douleur, de préférence en portant la compression, car elle stimule la circulation lymphatique et prévient le lymphœdème
  • Surveiller son poids car un excès aggrave le lymphœdème et est un facteur de risque important d’apparition de lymphœdèmes secondaires après chirurgie ganglionnaire
  • S’abstenir de diurétiques sauf en cas de nécessité absolue pour une autre pathologie
  • Consulter en cas de survenue de toute anomalie physique : rougeur, fièvre, douleur, augmentation inexpliquée de l’œdème mais aussi en cas d’installation d’un état de mal-être….
  • Changer régulièrement sa compression car les bas ou manchons détendus sont inefficaces

Nos tutos vidÉos

En cette période de confinement, Maryvonne CHARDON, présidente d’AVML, a conçu et met à votre disposition ces tutoriels vidéo d’auto-drainage du tronc et des membres inférieurs.
Le but est d’essayer de palier l’absence de vos soignants, et de vous rendre autonome et surtout sans angoisses quand à votre lymphœdème pendant cette période de confinement. Ayez confiance en vous !
 
Nous vous conseillons de visionner tous les tutos, l’auto-drainage du tronc étant complémentaire de l’auto-drainage des membres inférieurs ou supérieurs.
 
Attention : Cela ne remplacera pas un DML fait par un kinésithérapeute mais cela vous soulagera en attendant le retour à la normale.

vidÉos FAVA MULTI

Retrouvez également ces vidéos réalisées en 2019, dans le cadre du séjour thérapeutique pour le lymphœdème organisé par le centre de référence maladies rares de Cognacq-Jay, et disponibles sur la chaine Youtube de la filière FAVA Multi.

Le système lymphatique et le lymphœdème primaire :
comment ça marche ?

Le lymphœdème en quelques mots

Colorer les bandes

Auto-bandage de la jambe

Auto-bandage des orteils

Découvrez également des informations sur le lymphœdème, nos ressources
et des témoignages pour bien vivre avec votre maladie.