Dr Marlène Coupé, Dr Gilles Miserey, Médecins vasculaires & Maryvonne Chardon-Bras, Kinésithérapeute, Cadre de Santé
Physiopathologie > < Le rôle du système lymphatique << Les lymphoedèmesLE FONCTIONNEMENT DU SYSTEME LYMPHATIQUE Le système lymphatique (80% du réseau est superficiel, 20% profond) par son anatomie et sa fonction dans l’organisme peut se comparer à un réseau maillé , comme un filet de pêche, immédiatement sous la peau qui récupère l’excédent liquidien et les toxines qu’ils envoient dans des vaisseaux plus gros, situés en profondeur et qui sont pourvus d’un systèmes de valvules comme les veines. Ces vaisseaux vident leur contenu dans les nœuds ganglionnaires , véritables réservoirs qui filtrent , nettoient et renvoient la lymphe épurée dans la circulation veineuse. Les ganglions superficiels sont situés à la racine des membres et dans le plan profond surtout près des viscères. Les ganglions sont de véritables usines de traitement de déchets que véhicule le système lymphatique. La circulation lymphatique superficielle est parallèle au système veineux superficiel, c’est une circulation dite de retour. Tout le corps, à l'exception du cerveau dispose de réseaux de vaisseaux lymphatiques parallèles aux veines. La lymphe venant des membres inférieurs, l’hémi-corps gauche et le membre supérieur gauche circule par le canal thoracique , rejoint la veine sous-clavière gauche pour rejoindre le cœur. La lymphe drainée par le membre supérieur droit et l’hémi-thorax droit rejoint la grande veine lymphatique qui se jette dans la veine sous-clavière droite avant de rejoindre le cœur. A la différence du réseau sanguin, le système lymphatique ne comporte pas d'organe assurant le rôle de pompe. La circulation résulte des mouvements du corps , des contractions des muscles, des contractions des fibres lisses des parois des vaisseaux lymphatiques, et le fait que les plus gros vaisseaux possèdent des valvules pour empêcher le reflux. Si les mouvements du corps ou l'activité physique s'intensifient, la lymphe circulera plus rapidement : il circule approximativement 100 ml de lymphe par heure dans le canal thoracique d'un homme au repos alors que durant un exercice, ce flux peut être 10 à 30 fois plus élevé. Au contraire, l'immobilité prolongée entrave le drainage de la lymphe.
A ssociation V ivre M ieux le L ymphoedeme
ACCUEIL QUI SOMMES-NOUS ? L'association AVML A propos de ce site Services aux adhérents Adhérer AGENDA AVML siège Montpellier Antenne AVML Alsace Antenne AVML Cantal Antenne AVML Grand Biterrois Antenne AVML ïles de France Antenne AVML Isère-Savoie-Rhône Antenne AVML Nantes SERVICES AUX ADHERENTS LES LYMPHOEDEMES Définitions Rôle du système lymphatique Fonctionnement du système lymphatique Physiopathologie Ethiologie des lymphoedèmes Stades d'évolution Manifestations cliniques Diagnostic différentiel (membre inférieur) Complications Examens complémentaires Traitements VIVRE SA MALADIE Conseils Témoignages CONTACTS AVML Siège Montpellier Antenne AVML ALsace Antenne AVML Cantal Antenne AVML Grand Biterrois Antenne AVML Ile de France Antenne AVML Isère-Savoie-Rhône Antenne AVML Nantes AUTRES LIENS© Copyright AVML 2008-2017 - Dernière mise à jour : 20 Décembre 2016 - A propos du site - Contact